Tes mots sur mes lèvres



Ce livre a rejoint ma PAL uniquement parce que j'en entendais parler un peu partout et que je suis tombée dessus par hasard à la bibliothèque. La couverture et le titre ne m'enchantaient pas des masses (très clichés) et le résumé avait un air de déjà vu. Mais puisqu'il faisait tant parler de lui, je l'ai glissé dans mon sac et ramené chez moi pour m'en faire un avis...

De quoi ça parle ?

Cela fait 452 jours que Nastya, 17 ans, ne parle plus. A personne. Depuis qu'un événement dramatique est venu bouleverser sa vie. Dans son nouveau lycée, personne ne sait qui elle est et tout le monde la fuit. Tout le monde sauf Josh, un mystérieux garçon, toujours tout seul lui aussi...

Mon avis

J'aurais aimé dire que ça m'a plu. Que la couverture n'était pas à la hauteur du contenu et que j'avais bien fait de lui laisser une chance. Mais non. Ce roman m'a profondément déçue du début à la fin (500 pages, tout de même !). Une ado dépressive qui se complaît dans sa douleur, un garçon ténébreux torturé qui endure la vie malgré tout, un beau gosse populaire qui cache des fêlures sous son sourire... rien de nouveau sous le soleil, en somme. Ce livre traverse les clichés lisses d'une adolescence certes difficile, mais qui manque surtout cruellement de recul sur les choses.

Cette histoire, en réalité, on l'a déjà lu mille fois. Sous d'autres formes, moins extrêmes, peut-être, mais il n'empêche. La romance qui se dessine entre ces deux êtres abîmés par la vie s'anticipe à des kilomètres, les personnages sont beaucoup trop prévisibles et stéréotypés. Personnellement, je n'ai pas du tout été touchée par Nastya, qui se noie tellement dans l'enfer qu'elle s'est construit qu'elle en devient insupportable. Et ce n'est pas le style de l'auteur, guère plus transcendant que son récit, qui donnera du crédit à l'ensemble.

Elément original tout de même : la double narration à la première personne (le lecteur navigue entre les points de vue de Nastya et Josh) permet de respirer entre les monologues désabusés d'une gamine en crise et ceux d'un ado qui se reconstruit tant bien que mal. Et si globalement, le fil de l'histoire se tient, certains passages manquent cruellement de crédibilité.

Heureusement, le suspens est un peu maintenu par l'envie de connaître ce qui s'est passé, ce fameux jour où la vie de Nastya a basculé. L'auteur parvient à nous garder en alerte, distillant petit à petit les informations qui nous permettront de reconstituer le fil de l'histoire, qui en soi est intéressante, et finalement sous-traitée.

En conclusion

Ce livre m'a plus agacée qu'émue, alors que sa trame de fond avait de quoi tirer sur la corde sensible. Un peu comme un mauvais téléfilm dont la lourdeur de la mise en scène a étouffé le scénario... Dommage.

Tes mots sur mes lèvres - Katja Millay
Editions Fleuves (Territoires)
ISBN : 978-2265097940


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

En cours de lecture...

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
Double chromosome X, 25 ans et quelques. Bretonne exilée sur les bords de la Garonne. Rat de bibliothèque. Journaliste à ses heures. Perdue. Née en hiver, sous la neige. Perfusée au thé à la vanille. Utopiste. Un peu trop cynique. Le cerveau en surchauffe permanente.