No et moi


Ce livre, j'en connais l'existence depuis des années. Je le vois régulièrement en tête de gondole dans les librairies. Je sais qu'il a été adapté en film. J'ai même vu la bande-annonce, en me disant que ça avait l'air cool. Je suis persuadée que c'est un livre qui va me plaire. Et pourtant, pourtant, je ne l'ai jamais acheté, ni emprunté.

Jusqu'à la semaine dernière, à la Fnac. Je n'avais pas trouvé ce que je cherchais, mais lui était là, il m'attendait. Alors je l'ai embarqué.

De quoi ça parle ?

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d'amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu'au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. No, ses vêtements sales, son visages fatigué, No dont la solitude et l'errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n'est à l'abri...

Mon avis

250 pages, c'est pas grand chose. Mais ça m'a bouleversée. Littéralement. Littérairement.
J'ai été Lou. Je suis Lou. Le décalage permanent. La surchauffe que l'on se tue à gérer. Et les manies étranges de neurones un peu trop virulents.

Ce n'est pas tant l'histoire, bien que merveilleuse de pureté, qui m'a écrasé le coeur. Juste les mots, si judicieusement assemblés pour décrire la vie intérieure de cette gamine de 13 ans qui voudrait saisir entre ses doigts le monde qui l'entoure pour mieux le comprendre. Une petite "pépite" aux questions d'adultes et à la naïveté de son âge.

Lou, c'est l'innocence face à la cruauté de la vie. L'espoir qu'on balaie trop souvent d'un revers de main dans notre société trop pragmatique. Et puis l'enfance qui se désagrège peu à peu dans l'expérience de la réalité. 

J'ai eu envie de lui tenir la main. De lui dire que moi aussi, j'y ai cru. De l'encourager à avancer. Lou fait partie de ces personnages qui prennent vie sur les pages, qui en sortent presque pour devenir tangibles. Elle me colle à la peau comme une idée lumineuse. 

Regarder ou ne pas regarder l'adaptation ciné, tel est maintenant le dilemme. Curieuse de voir l'histoire s'animer mais peur d'être déçue. Alors peut-être. Peut-être plus tard, dans quelques temps, quand les mots seront un peu moins ancrés dans mon esprit...

En conclusion

Un moment de lecture indescriptible, qui vient de propulser Delphine de Vigan tout en haut de la liste des auteurs que je compte suivre de près. Avoir mis si longtemps à m'y intéresser est un mal pour un bien : ses six autres livres attendent encore que je les ouvre...



No et moi - Delphine de Vigan
Editions Le Livre de Poche
ISBN : 978-2253124801


2 commentaires:

  1. C'est le premier livre d'elle que j'ai lu et je l'ai beaucoup aimé ! Du coup, j'ai enchainé ses livres. Je les ai tous lus. Certains sont des favoris d'autres des déceptions. J'ai beaucoup aimé "Rien ne s'oppose à la nuit". Il est passé devant "No et Moi". Ce sont mes deux préférés de De Vigan ! Celui qui m'a le plus déçue c'est "les jolis garçons". Je me suis fait avoir par la couverture que je surkiffe. Mais bon ça ne fait pas tout.

    J'espère que ton aventure avec cette auteure te plaira ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de lire "Rien ne s'oppose à la nuit", qui confirme mon énorme coup de coeur pour cette auteure, je posterai une chronique dès que je l'aurai terminé ;)

    Merci en tout cas !

    RépondreSupprimer

 

En cours de lecture...

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
Double chromosome X, 25 ans et quelques. Bretonne exilée sur les bords de la Garonne. Rat de bibliothèque. Journaliste à ses heures. Perdue. Née en hiver, sous la neige. Perfusée au thé à la vanille. Utopiste. Un peu trop cynique. Le cerveau en surchauffe permanente.