Les orphelines d'Abbey Road, Tome 1


Marathon-lecture de la bibliothèque de ma soeur, chapitre trois.
Au milieu de ses bouquins, je suis tombée sur le premier tome d'une saga en quatre volumes dont je n'avais jamais entendu parler : "Les orphelines d'Abbey Road". La couverture, plutôt terne, ne m'a pas vraiment arrêtée, mais le résumé m'a interpellée : encore une histoire d'orphelinat lugubre et mystérieux, typiquement le genre de livre sur lequel je me serais jetée lorsque j'étais enfant. Je lui ai donc laissé sa chance...

De quoi ça parle ?

Joy est une pensionnaire de l’orphelinat d’Abbey Road, un établissement catholique gérée d'une main de fer par Soeur Ethelred, pour qui Dieu est la réponse à toutes les questions. Et des questions il y en a ici : Joy et ses amies ont découvert un souterrain sous l'église de l'abbaye. Qu’y a-t-il au bout de ces couloirs qui sentent le soufre ? Pourquoi Prudence ne parle-t-elle plus depuis qu’elle les a visités seule ? De quoi a-t-elle si peur ? Et pourquoi la petite Ginger chante-t-elle sans cesse une chanson en latin sans même s’en apercevoir ? Les réponses sont peut-être là, tout près, dans un autre monde.

Mon avis

Avant son histoire en elle-même, ce livre m'a immédiatement séduite par sa profonde remise en cause du dogme religieux et de la rigueur déraisonnée de certaines soeurs. Je pense n'avoir jamais lu une position aussi critique de l'ordre établi dans un roman pour enfant, et cette idée est développée ici avec beaucoup de finesse, sans manichéisme. 

La psychologie des jeunes pensionnaires est très bien construite et on se surprend vite à trouver leurs raisonnements extrêmement sensés, comparativement à l'étroitesse d'esprit de leurs tutrices. C'est un vrai plaisir de lire une histoire où l'opposition entre les adolescents et les adultes ne repose pas sur une situation de crise existentielle ou une rébellion passagère mais sur l'intelligence la véritable volonté d'opérer un changement. 

Le récit reste relativement simple et le synopsis ne m'a pas transcendée d'originalité, mais l'ensemble donne tout de même un roman très agréable à lire, au rythme fluide et aux situations bien amenées. L'ambiance du pensionnat aurait peut-être méritée d'être un peu plus creusée afin d'accentuer la vie en huis-clos que mènent les orphelines. 

Ces jeunes héroïnes sont attachantes et la fin du premier tome ouvre une brèche sur un univers beaucoup plus large et prometteur, qui fait basculer l'histoire loin de notre réalité.

En conclusion

Un roman jeunesse surprenant par certains aspects, malgré une histoire générale qui manque légèrement d'originalité. Je ne trépigne pas d'impatience de connaître la suite immédiatement, mais serais ravie de la lire si l'occasion se présente.


Les orphelines d'Abbey Road, Tome 1 - Audren
Editions l'Ecole des Loisirs
ISBN : 978-2211213646

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

En cours de lecture...

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
Double chromosome X, 25 ans et quelques. Bretonne exilée sur les bords de la Garonne. Rat de bibliothèque. Journaliste à ses heures. Perdue. Née en hiver, sous la neige. Perfusée au thé à la vanille. Utopiste. Un peu trop cynique. Le cerveau en surchauffe permanente.